Menu Fermer

La Fondation Isabelle D’hose

Raison d’être et grands objectifs de la fondation

Créée en février 2014, la fondation a pour raison d’être la mise en place d’un lieu de pratique et de formation à la méditation, ouvert à tout public.

Elle poursuit les trois grands objectifs suivants :

  • Soulager ou prévenir la souffrance physique, psychologique et/ou spirituelle à l’aide de la pratique de la méditation ;
  • Crées des ponts entre les pratiquants de chemins philosophiques, religieux (1) et spirituels différents, en ce compris la spiritualité athée (1)
  • Favoriser des liens entre les praticiens de soin et de la relation d’aide désirant pratiquer la méditation poue prendre soin d’eux-mêmes et des autres.

Définition et description de la méditation

La méditation, dans sa forme la plus simple et universelle, est une qualité de présence douce et ouverte à la vie telle qu’elle se déploie d’instant en instant, à l’intérieur et à l’extérieur de soi, notamment à travers les perceptions, le corps, la respiration, les pensées, les émotions.

Pratiquée depuis des siècles dans des contextes tant laïcs que religieux, elle est au cœur de l’humain, quelle que soit sa croyance – ou l’absence de croyance – de la personne qui la pratique. Comme en témoignent les expériences de plus en plus nombreuses avec des personnes vivant des situations de stress (notamment en hôpital ou en entreprise), la méditation peut soulager la souffrance et aider à vivre de manière plus paisible les évènements et difficultés de la vie. Elle recentre et ressource celui qui la pratique en le mettant en contact avec l’essentiel au-delà des mots.

Origine et nom de la fondation

Isabelle D’hose est une jeune femme décédée d’un cancer à l’âge de 19 ans en avril 2009. Pendant deux ans de maladie, sa maman l’a accompagnée au jour le jour, dans ses souffrances et ses joies, aidée en cela par la méditation qu’elle pratique avec des groupe d’inspirations diverses (laïque, bouddhiste, chrétienne). La fondation porte le nom de la jeune femme en souvenir des graines de courage, d’amour et de vie qui ont germé de cette traversée et en mémoire des solidarités que cette épreuve a suscitées entre chercheurs de sens.

Valeurs de la Fondation

Les activités de la fondation sont menées dans une perspective de simplicité, de solidarité et de respect de l’environnement rural où se situe le lieu d’accueil. Une pluralité d’approches méditatives sont proposées, en particulier des pratiques issues du programme de méditation laïque basée sur la Pleine conscience ou Mindfulness développé par Jon Kabat-Zinn, la méditation bouddhiste zen , la méditation hésychaste – d’origine chrétienne orientale – et peut-être d’autres formes de méditation, issues de courants anciens ou modernes. Le point central des valeurs de la fondation réside dans l’absence de prosélytisme, le respect de la spécificité de chaque approche et la complète autonomie par rapport à toute institution et autorité philosophique, spirituelle ou religieuse.

Fondatrices

Fabienne Bauwens, psychologue, psychothérapeute, enseignante de pleine conscience/mindfulness à l’hôpital Erasme, chargée de formation à l’ULB (formation d’initiation à la pleine conscience/mindfulness et certificat universitaire de formation à la pleine Conscience/mindfulness)

Claude Maskens, psychothérapeute, diplômée complémentaire en sciences psychologiques (Louvain) et enseignante de yoga. Co-fondatrice de l’Association pour le Développement de la Mindfulness. Enseignante de pleine conscience à l’Université des Aînés de l’UCL (Bruxelles et Louvain-la-Neuve) et en libérale. Chargée de formation à l’ULB (certificat universitaire de formation à la pleine Conscience/mindfulness). Initiatrice de la rénovation de l’ancienne gare de Gastuche en centre de santé.

Jeanne Detry, licenciée en psychologie, longue expérience de la méditation, expérience et compétence dans le domaine de l’écoute et de l’accueil dans ses dimensions pratiques.
A réalisé avec son mari Alain Faucheux la rénovation du gîte de Château-Vieux (Drôme) en lieu d’accueil et de ressourcement.

Conseil d’administration

Le conseil d’administration est constitué des fondatrices ainsi que d’autres personnes (max 4) choisies à l’unanimité par les fondatrices en fonction de leur adhésion aux valeurs de la fondation et de leurs compétences pour les responsabilités qui leur seront confiées. Activités et les intervenants sont choisis par le conseil d’administration en fonction de leur compétence dans l’enseignement qu’ils transmettent et de leur adhésion aux valeurs de la fondation.

En font partie aujourd’hui:

Fabienne Bauwens – Fondatrice, administratrice, responsable d’ensemble
Claude Maskens – Fondatrice, administratrice
Jeanne Detry – Fondatrice, administratrice
Dominique Goublomme – Administratrice, déléguée à la gestion journalière
Jackie Atala – Administratrice

(1) Les termes ‘spirituels’ et ‘ religieux’ s’entendent ici dans le sens de « relier à plus vaste que soi »